Un bébé allaité pendant les fêtes

Comment bien vivre un allaitement pendant les fêtes ?

C’est bientôt les fêtes ! La joie de revoir (peut-être) toute sa famille ! Si c’est votre tout premier noël avec votre chérubin, ça peut-être aussi quelque peu déstabilisant ! Car qui dit famille au complet dit souvent festival de remarques / conseils, pour la plupart bienveillants, ou pas vraiment bienvenus….
Soyez donc prêt à toutes sortes de remarques de la part de tata Georgette qui s’inquiète sur le fait de savoir si votre lait est “assez nourrissant ?” Oncle Bernard qui trouve cet enfant “un peu grand pour être au sein”, cousine Gertrude qui vous explique qu’ “un biberon avec des céréales l’aiderait à mieux dormir”, et Josiane qui trouve que vous êtes “bien trop protectrice avec cet enfant !” si vous refusez de le passer entre les mains de tout le monde…
Bref les fêtes c’est plein de bonheur, mais pas que !

Les petits conseils de la m&uT pour bien vivre cet événement 🙂

VOUS AVEZ DROIT DE TRINQUER
Le taux d’alcool qui passe dans le sang est extrêmement faible et il s’évacue assez rapidement. En 2 heures, il n’en restera rien. Si vous souhaitez pouvoir profiter d’un verre en toute sécurité pour votre enfant, vous pouvez vous permettre un verre, juste après une tétée.


COMMENT ALLAITER AU MILIEU DE LA FAMILLE
Pensez-y lorsque vous choisirez votre tenue. En effet, devoir se déshabiller à chaque tétée ne sera confortable ni pour vous ni pour votre enfant (mais surtout pour vous !). Si certaines sont très à l’aise avec le fait d’allaiter au milieu du monde, pour d’autres c’est beaucoup plus compliqué. Ecoutez vous ! Vous pouvez éventuellement investir dans une cape ou un tablier d’allaitement si vous le souhaitez, et même dans des vêtements d’allaitement.

FAITES DES PAUSES
Si votre enfant est tout petit, l’un des risques des fêtes est un sevrage prématuré. En cause, la sur-stimulation du bébé, qui ne réclamera pas sa tétée, mais également la sur stimulation de la mère, qui sera peut être moins disponible pour son enfant. N’hésitez pas à vous isoler un moment pour des tétées câlins. Ce sera un vrai moment de répit pour vous et votre enfant. En post partum, pensez que votre enfant a autant besoin de votre contact et de votre lait, que vous, de repos.

FAITES VOUS CONFIANCE
Oui votre lait est toujours assez nourrissant.
Oui, vous avez le droit de garder votre enfant contre vous, et c’est même fortement conseillé. Si votre enfant montre des signes de faim, de fatigue ou d’inconfort. Vous avez de la chance, cette année, votre ami “COVID 19” vous a trouvé une excuse toute faite pour pouvoir garder votre enfant près de vous sans trop de remarques !
Non, donner un biberon à votre enfant ne va pas l’aider à mieux dormir ! 

Si vous veniez à douter : n’hésitez pas à contacter votre Doula, conseillère en allaitement ou a poser toutes vos questions sur un forum d’allaitement tel que celui de l’allaitement tout un art !

–> Chez la m&uT, c’est Flora notre spécialiste, et Julie et Clio disposent aussi de beaucoup de connaissance sur le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *