Le rangement

Aaaaahhh quel sujet ! Qu’on ait été ordonné, ou pas du tout, avant d’avoir des enfants, une chose est sûre c’est qu’on est repoussé dans nos retranchements quand ils sont là ! 

Alors tant qu’ils ont environ 8 / 9 mois ça va encore, mais dès qu’ils sont en âge de retourner toute une pièce vous êtes foutus ! Si votre bébé est en cours d’arrivage, on se doit de vous parler de la réalité ! Vraiment c’est cadeau, pour être sûr que vous ne tombiez pas trop de haut ^^. 

Sans parler des panières de linge à plier (et on ne parle pas de repasser pour celles et ceux qui le feraient !), est-ce que vous vous étiez vraiment préparé (est-ce que vous êtes préparés ?) à devoir ranger au moins de temps en temps un amas de jouets, vêtements, micro-chaussettes ?

On en parle du playmobil abandonné dans les toilettes,  du bout de puzzle dans vos affaires de maquillage, de la chaussette sans sa jumelle (encore elles) sous le canapé, des bouts de gâteaux un peu partout ? Et surtout partout sous la table après chaque repas ? 

Et si on repense aux phases de confinement, là n’en parlons même pas ! Except pour certains comptes Instagram qui ont pu nous faire culpabiliser à mort, ou juste qu’on a haï en se disant qu’on n’y croyait pas un seul instant ? 

Photo by Anna Syla on Unsplash

Bref, sans être des manias du rangement, certaines d’entre nous chez la m&uT ont développé une fascination pour le concept autour du « rangement » comme Marie Kondo, la ponte japonaise coach et auteur du livre la magie du rangement, ou encore tous ces comptes dédiés au « minimalisme ». On vous invite à aller voir ce principe qui nous rend admiratif ? Perplexe ? On ne sait pas trop quelle émotion d’ailleurs^^, mais qui nous permet au moins de prendre du recul sur nos essentiels au quotidien. 

Alors avant Noël on a fait l’exercice (un tout petit peu), en faisant un mini tri dans les jouets, les livres et les vêtements des enfants. Et quand vous avez l’impression de trop plein de choses, peut-être arbitrez en vous demandant : « Si toutes nos affaires devaient tenir dans une seule pièce qu’est-ce qu’on garderait vraiment ? » 

Autre astuce : juste définir les règles à la maison : dans le salon, uniquement des jeux éducatifs : puzzle, de société, livres…, dans la chambre les petits jouets… bref à chaque jouet, et à chaque affaire, sa place (dans la mesure du possible bien entendu !). Définissez avec chaque membre de la famille, les « acceptables » et « compliqués à supporter », et définissez des règles dans lesquelles chacun se retrouve. 

Et en attendant sinon, par ici, parfois on se motive à faire des grands « nettoyage rangement de printemps, hiver »…bref quand ça nous prend !  

Nétwayé, baléyé, astiké
Kaz la toujou penpan (vous l’avez ?)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *