Bien démarrer son allaitement

Vous connaissez peut être la fameuse phrase de Michel Odent  » les besoins d’une femme qui enfante sont les même que lorsqu’elle fait l’amour ».
Il en va de même pour l’allaitement, car tout est lié. La reproduction, l’enfantement et l’allaitement sont régit par des hormones communes produites par notre cerveau primaire, celui que nous partageons avec tous les mammifères. Ces hormones ont deux ennemis, notre néocortex (le cerveau pensant) et le stress.
De la même façon qu’il est difficile, si ce n’est impossible, de faire l’amour en effectuant des multiplications ou lorsque notre maison est en flammes, être bloquée dans le mental ou dans un environnement hostile sont des freins importants à la bonne mise en place d’un allaitement.

Alors comment mettre toutes les chances de votre coté ?
– créer un espace où vous vous sentez bien, (lors de votre accouchement, vos avez peut-être…) [si vous avez accouché à domicile vous avez probablement] prévu des petites lumières tamisées, une décoration, sachez que vous pouvez faire de même (une fois sortie de la salle d’accouchement) [à la maternité] . Que ce soit pour votre enfantement ou vos premiers jours en tant que parents, être dans un environnement qui vous fait du bien aura une vraie influence sur votre taux d’ocytocine (hormone d’éjection du lait, (de l’accouchement) , de l’attachement et qui joue sur votre bien-être). N’hésitez pas à demander à votre conjoint.e ou doula d’installer tout cela pour vous, surtout si vous venez d’accoucher
– installez vous confortablement. Une tétée peut durer longtemps, rien de tel qu’une position netflix avec plein de coussins
– donnez-vous du temps, il faut du temps pour s’accorder et trouver la position qui vous correspond, à vous et votre bébé. Lâchez votre montre, s’il faut 1h ou plus pour que vous et votre bébé trouviez comment vous accorder, c’est que c’est le temps dont vous aviez besoin. Tout est découverte. Vous êtes compétente pour mettre votre bébé au sein dans la/les positions qui vous correspondent.
– gardez bébé à la bonne adresse : sur le sein. En effet pour maximiser les chances que votre bébé prenne vos seins et les prennent souvent mieux vaut ne pas l’en l’éloigner ! D’autant qu’il existe un secret bien gardé : nos bébés sont de merveilleux téteur lorsqu’ils dorment ! Et pour cause, ils tètent du liquide amniotique endormi depuis les 13 semaines de vie fœtale. Avoir votre bébé contre vous, permets d’augmenter votre taux hormonal et votre sensation de bien-être
– ne comptez pas le nombre de tétées. Plus votre enfant tète, plus vous produirez de lait
– entourez-vous uniquement de personnes soutenantes et bienveillantes. La grossesse puis l’accouchement amènent leur flots d’émotions et les premières jours post partum ressemblent à de véritables montagnes russes. Ces ascenseurs émotionnels sont normaux et ne nuisent en rien à l’allaitement, si vous êtes soutenue et entourée. Un entourage toxique, une pression que l’on vous fera supporter sont la cause de bien des difficulté au démarrage. Le deuxième parent se demande souvent comment aider l’allaitement, protéger l’environnement de la mère est sans doute la mission la plus fondamentale.

Enfin, si malgré tous ces conseils vous rencontriez des difficultés, ou si vous avez besoin d’être rassurée, n’hésitez pas à demander à faire appel à Flora, notre accompagnante allaitement de la m&ut !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *